Série Portrait l
Transferts au trichloréthylène, de dessins au crayon, sur papier.
Édition de 3 au format 40x50 cm et 50x70 cm.
Épreuve unique, existante ou sur commande,
en 70x100 cm et/ou 150x200 cm.

Cette série est mon interprétation en images d’un passage du livre
de Stephan Zweig : Vingt-quatre heures de la vie d’une femme.
Ce passage décrit la façon dont une femme voit les mains d’un jeune
homme au casino en train de jouer, elle en tombe amoureuse.
Ce texte m’est cher dans la mesure où il évoque une certaine fragilité, fébrilité, nervosité, qui est transcrite par le corps. L’expression des mains devient portrait.

Portrait l (1), 40x50 cm

Portrait l (1), 50x70 cm

Portrait l (2), 50x70 cm

Portrait l (2), 70x100 cm

Portrait l (3), 40x50 cm

Portrait l (4), 50x70 cm

Portrait l (4), 70x100 cm

Portrait l (5), 40x50 cm

Portrait l (5), 50x70 cm

Portrait l (6), 40x50 cm

Portrait l (7), 50x70 cm

Portrait l (8), 40x50 cm

Portrait l (9), 50 x 70 cm

Portrait l (10), 50x70 cm

Portrait l (10), 40x50 cm

Intersections, expo collective